Cosmétiques – Décriptez les étiquettes de vos produits - Les ingrédients chimiques à éviter absolument !

Publié le par Amande Maëva B


                             

Chaque jour, des femmes (et des hommes) utilisent des cosmétiques (gel douche, shampoing, crèmes, huiles, sérum, lotion etc..) sans connaître la composition de ce qu'ils s'appliquent sur le corps, et pour cause !

Avez-vous déjà essayé de déchiffrer la composition d'une crème ?
A moins d'être chimiste vous n'y arriverez pas !

Faute de pouvoir analyser la totalité des composants présents dans vos cosmétiques je vais lever le voile sur les SUBSTANCES DANGEREUSES qu'ils contiennent !

 

Un risque sanitaire passé sous silence
 

En effet, Nos cosmétiques contiennent de nombreux composés chimiques qui au fur et à mesure imprègnent notre organisme, dérèglent notre système hormonal et nous empoisonnent !

Les conséquences sur notre santé, ne sont malheureusement pas anodines comme en témoignent l'augmentation inquiétante des cancers hormonaux-dépendants, des maladies chroniques, des maladies auto-immunes ou des allergies.
Une véritable "épidémie mondiale" qui provoque 63 % des décès dans le monde (88 % en Europe) selon l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS).


Quels composés chimiques faut-il bannir de vos cosmétiques?

En Europe, tous les fabricants de cosmétiques sont tenus de suivre la Nomenclature Internationale des Ingrédients Cosmétiques (INCI) qui les oblige à préciser, sur l'emballage de leurs produits, la liste complète des ingrédients dans l'ordre décroissant de leur quantité.
C'est à dire que les composés inscrits en haut de la liste seront en forte quantité (entre 70 et 90%) alors que les composés inscrits en fin de liste seront en faible quantité (entre 1 et 5%).



                                      
Le phénoxyéthanol (EGphE) ; phénoxytol – Aussi appelé Ethers de Glycol

Il est reconnu comme :
un très puissant allergène au pouvoir allergisant très élevé. Irritant pour la peau.
Il est également soupconné  de causer des troubles du système reproducteur, d'être un perturbateur hormonal, de causer des lésions rénales et d'être toxique pour le système nerveux et le cerveau (voir informations sur site de l'inserm concernant l'EGPhE).

 

Les alkylphénols (mes préférés)
nonylphénol ; nonoxynol ; octylphénol ; O-phénylphénol ; propylphénol ; amylphénol ; heptylphénol, dodécylphénol ; méthylphénol (ou crésol) ; éthylpénol (ou xylénol)

Ce composé est reconnu pour : réduire le nombre de spermatozoïdes, altère l’équilibre des hormones de reproduction, cause des malformations des organes reproducteurs.
On a aussi observé en laboratoire que le 4-octylphénol stimulait la croissance des cellules de cancer du sein.
Ils font partie des ingrédients de nombreux produits, tels que : les Colorations capillaires, Produits coiffants, Crèmes à raser, Nettoyants pour le visage ou le corps, Spermicides, Shampooings etc..

Ingrédient interdit dans les produits certifiés Cosmébio.

 

Les Filtres solaires / filtres UV
benzophenone-3, 2-benzoyl-5-methoxyphenol ; 2-hydroxy-4-methoxybenzophenone ; (2-hydroxy-4-methoxyphenyl) phenylmethanone ; methanone, (2-hydroxy-4-methoxyphenyl) phenyl- ; (2-hydroxy-4-methoxyphenyl) phenyl- methanone ; oxybenzone (benzophenone-3) ; oxybenzone 6; methanone, (2hydroxy4methoxyphenyl) phenyl ; b3 ; durascreen ; solaquin ; benzotriazolyl

Ces filtres courants dans les cosmétiques sont des allergisants, des perturbateurs endocriniens et affectent la qualité de l'environnement.
Selon une étude de l’Université de Zurich, certains ingrédients contenus dans les filtres solaires, entre autres le 4-MBC et le 3-BC, agiraient comme des hormones (oestrogènes) une fois appliqués sur la peau.


Une étude réalisée par EWG révèle que la plupart des crèmes solaires se contentent de filtrer les UVB, responsables des coups de soleil, mais laissent largement passer les UVA, mis en cause dans les cancers de la peau.

Seule la marque Laroche Posay (anthelios) semble être efficace !


                                      
 

Les Parabènes :
E214 à E219 ; butylparaben ; methylparaben ; ethylparaben ; propylparaben ; isopropylparaben ; N-propyl p-hydroxybenzoate (E216) ; P-hydroxybenzoate ; N-butyl p-hydroxybenzoate ; Ethyl p-hydroxybenzoate ; Méthyl p-hydroxybenzoate (E218) ; parahydroxybenzoate de propyle ; parahydroxybenzoate de méthyle

Le parabène est un conservateur à large spectre chargé de détruire de nombreux germes (champignons, moisissures) qui peuvent se développer,

Les parabènes peuvent provoquer des allergies (urticaire, dermatite), un veillissement accéléré de la peau avec le soleil.
Mais le plus inquiétant c'est leur capacité à être assimilés par l'organisme. Plusieurs études ont montré que les parabènes interféraient avec les récepteurs hormonaux et perturbaient l'équilibre endocrinien.
Une proposition de loi visant à interdire deux substances de la famille des parabènes : butylparabène et du propylparabène a été adoptée le 3 mai 2011 à l'Assemblée Nationale.

Ingrédient interdit dans les produits certifiés Cosmébio.

 

PolyEthylene Glycol:
(PEG) PEG-6 ; PEG-8 ; PEG-40 ; PEG-100 ; PEG-150


Cette famille de composés chimiques de synthèse se retrouvent dans de nombreux cosmétiques en tant qu'agents tensioactifs (un agent moussant quoi).

Outre le fait qu'ils soient extrêmement polluants à produire et contaminent durablement l'environnement, ils contiennent de nombreuses impuretés toxiques reconnues cancérigènes dans de nombreux cancers dont, une nouvelle fois, celui du sein.

Ingrédient interdit dans les produits certifiés Cosmébio.

 

Les Phtalates:
Parfum ; fragrance ; Diisodecylphtalate (DIDP)

Les phtalates sont utilisés comme parfum en cosmétique et leur présence est dissimulée par le terme générique de "parfum" ou "fragrance".
Ils n'apparaissent donc pas clairement dans la liste des ingrédients.

Ils exercent un pouvoir de perturbation endocrine provoquant des atteintes à la reproduction, des malformations des organes, l'obésité, des pubertés précoces ou des cancers du sein et des testicules.
Certains phatalates sont déjà interdits dans les cosmétiques

Ingrédient interdit dans les produits certifiés Cosmébio.

                               

 

Le Triclosan:
Cloxifenolum, Irgasan, Lexol 300, Aquasept, Gamophen, TCL, DP300, éther de diphényle d'hydroxyle 2.4.4 ; Trichlorine-2

Le triclosan est un produit de synthèse utilisé depuis plus de 30 ans comme anti-bactérien, antifongique, antiviral, antitartre et agent de conservation. Il est présent dans de nombreux produits contre l'acné, produits de premiers soins, savon, dentifrice, rince-bouche, lotion hydratante, crème à raser, déodorant, éponges et serviettes nettoyage/démaquillantes.

Outre le fait qu'il contamine l'environnement et qu'il contribue à l'augmentation de la résistance des bactéries aux antibiotiques, le triclosan peut perturber le fonctionnement de la thyroïde chez l'humain.
Hautement cancérigène.

Il altérerait également la fonction musculaire, et en particulier celle du muscle cardiaque.


Pour plus d'infos: L'association Générations Cobayes a réalisé un dossier sur les perturbateurs endocriniens et leurs dangers:

http://www.generationscobayes.org/je-comprends/les-perturbateurs-endocriniens


Mais alors Quels produits utiliser?

De manière générale les Cosmétiques Bio sont "Moins pires".

La Gamme de soins WELEDA ne contient aucun de ces produits. Leur gamme ne contient aucun silicone, ni perturbateur
endocrinien, pas de phtalates ou parabènes. Les crèmes sont formulées à base de gel végétal (type aloe vera) et huiles végétales (type huile d'amande douce).  Moi j'appelle ça du "Cosmétique Ethique".
La Gamme MELVITA certifiée Ecocert propose également des soins de grande qualité tout en étant respectueux de l'Environnement.


                          

Vous pouvez également vous tourner vers la gamme MELVITA. C'est une gamme de cosmétiques BIO certifiée ECOCERT. Les matières premières sont pour la plupart issue du commerce équitable. Ils commercialisent également des shampoings, et gel douche garantis sans sulfate!
La marque a été créée par un apiculteur, qui souhaitait réaliser des soins hautement réparateurs grâce aux multiples pouvoirs de l'or des abeilles. D'ailleurs dans les boutiques MELVITA on vend même du MIEL!


                     

La marque NOVEXPERT elle aussi n'utilise aucun: allergène - perturbateur endorcinien - silicone - phtalate - parabènes.
Leurs produits sont formulés avec plus de 80% d'actifs d'origine naturelle.
Ils sont BIO et certifiés ECOCERT.
Les produits sont d'une grande qualité mais un peu chers quand même!


       


Le mieux est encore de fabriquer vos propres soins chez vous! Vous trouverez un peu plus bas sur ce blog, un article dédié à une gamme de soins Ayurvédique (Ayurvéda: Médecine traditionnelle Indienne) que j'ai moi même formulé, testé et approuvé  =)
Ils sont garantis sans AUCUN PRODUITS CHIMIQUES!

Soignez vous bien



Contact : amandine.natureconseil@gmail.com -

Amandine – Naturopathe – Spécialisée en Phytothérapie et Aromathérapie

 

Parabène E214 à E219 ; butylparaben ; methylparaben ; ethylparaben ; propylparaben ; isopropylparaben ; N-propyl p-hydroxybenzoate (E216) ; P-hydroxybenzoate ; N-butyl p-hydroxybenzoate ; Ethyl p-hydroxybenzoate ; Méthyl p-hydroxybenzoate (E218) ; parahydroxybenzoate de propyle ; parahydroxybenzoate de méthyle Le parabène est employé dans de très nombreux cosmétiques, produits alimentaires et médicaments pour ses propriétés antibactérienne et antifongique. En effet, il s'agit d'un conservateur à large spectre chargés de détruire de nombreux germes (champignons, moisissures) qui peuvent se développer lors de l'association eau-huile. A l'origine, les parabènes sont apparus pour remplacer d'autres conservateurs comme les formaldéhydes, jugés dangereux. Les parabènes peuvent provoquer des allergies (urticaire, dermatite), un veillissement accéléré de la peau avec le soleil. Mais ce qui est plus inquiétant c'est leur capacité à être assimilés par l'organisme. Ainsi, plusieurs études ont montré que les parabènes interféraient avec les récepteurs hormonaux et perturbaient l'équilibre endocrinien. Les données épidémiologiques chez l'Homme restent très limitées. Une association a émergé récemment entre les taux sériques de parabènes et la densité mammographique des seins chez des femmes ménopausées, mais, pour l'instant, il n'existe aucune preuve que l'exposition puisse augmenter le risque de cancer du sein. A ce titre, certains fabricants de cosmétiques comme Lush se veulent rassurants sur la prétendue toxicité de certains parabènes répandus comme le parahydroxybenzoate de propyle et le parahydroxybenzoate de méthyle (utilisés dans certains de leurs produits). Une proposition de loi visant à interdire deux substances de la famille des parabènes : butylparabène et du propylparabène a été adoptée le 3 mai 2011 à l'Assemblée Nationale. Ingrédient interdit dans les produits certifiés Cosmébio.

Source : http://www.notre-planete.info/ecologie/eco-citoyen/ingredients_chimiques_cosmetiques.ph

Commenter cet article